L’intelligence artificielle est utilisée pour détecter les trous

Imaginez quelle joie que la suspension des véhicules ne tombe plus jamais dans un trou. C’est ce que fait un système développé par le Korean Institute of Civil Engineering and Construction Technology (KICT). Grâce à l’intelligence artificielle, la voiture est capable de détecter automatiquement les trous sur les routes. Les chercheurs songent déjà à un avenir avec des véhicules plus autonomes grâce à la circulation.

A lire aussi : Ford confirme son nouveau Ranger au Brésil et le lancement de Maverick en 2022

Le système créé par l’institut est conçu pour être installé sur le pare-brise de la voiture afin de détecter les trous sur les surfaces routières en temps réel. L’idée est précisément d’empêcher les voitures d’être endommagées ou d’accidents, ce qui compromet la durée de vie des occupants du véhicule.

En savoir plus :

A lire en complément : PS Store inclut Plague Tale et plus de 300 offres dans la promotion d'août | Games

Les développeurs ont utilisé des données provenant de la Corée du Sud elle-même pour réaliser le projet. À la campagne, des trous apparaissent sur les routes principalement pendant la saison des pluies. En août 2020, par exemple, la capitale Séoul a établi un record avec plus de 7 000 notifications de trous après de fortes pluies dans la ville. Entre 2016 et 2018, l’ensemble du pays a enregistré près de 658 000 trous dans les routes.

Le mal de tête est plus important lorsque l’on pense aux pertes. 4,6 milliards de won (environ 20,7 millions de R$) ont été dépensés dans toute la Corée du Sud pour compenser les dégâts causés par les trous de rue, plus 1,7 billion de won (environ 7,6 milliards de R$) pour réparer les routes.

Le système qui utilise l’intelligence artificielle doit être fixé sur le pare-brise des voitures. Image : La vie de Pix/Pexels

Pour gérer le problème, la première étape consiste à détecter les sections endommagées. En plus de cette analyse macro des autoroutes, la technologie KICT peut être utilisée sur des véhicules personnels et même des caméras de smartphone, aidant les gouvernements régionaux, qui ont généralement des inspections visuelles par des personnes, à appliquer le système.

L’équipe dirigée par Seungki Ryu a développé la nouvelle technologie pour photographier la surface à travers le capteur. Les dommages sont segmentés par le modèle d’inférence de l’intelligence artificielle, à l’aide d’un réseau codeur-décodeur basé sur l’architecture FCN (réseau neuronal entièrement convolutionnel).

La technologie de l’institut est actuellement testée par les gouvernements des villes de Gwangju, Goyang-si et Gimhae-si. Les chercheurs veulent élargir l’utilisation du système. « Il est essentiel de maintenir les installations routières en bon état dans la prochaine ère des véhicules autonomes. Cette technologie basée sur l’IA facilitera grandement la gestion efficace de la surface de la route », a assuré Seungki Ryu.

Via : News Wise

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.