Les solutions pour lutter contre les chenilles processionnaires

La descente des chenilles processionnaires le long des arbres pour aller s’enfouir dans le sol entraîne beaucoup de nuisance et de désagrément. L’exposition aux poils de ces insectes peut provoquer des irritations, des démangeaisons et des allergies. Tour d’horizon sur les solutions pour lutter contre la chenille de procession.

Comment réagir en présence de chenilles processionnaires ?

Si les chenilles de processionnaires se trouvent sur une zone peu fréquentée, aucune intervention n’est nécessaire. Il suffit de s’éloigner de leur nid pour prévenir les risques. Par contre, s’il se trouve dans une zone fréquentée comme les cours d’école ou le jardin, il faut réagir pour se protéger. En effet, plusieurs méthodes permettent de gérer les chenilles processionnaires. Mais avant d’en parler, vous pouvez découvrir ici une crème anti-démangeaison qui soulage les irritations. En ce qui concerne la lutte contre l’insecte en question, demandez l’avis d’un expert avant d’intervenir. Afin de réduire leur présence, vous avez deux options au choix :

Lire également : couvreur de toit

  • Empêcher la reproduction des papillons,
  • Empêcher les chenilles processionnaires de se rendre sur les sites de nymphose.

Pour être efficace, les actions ne doivent pas s’arrêter sur une année. Il est nécessaire de les poursuivre sur plusieurs années afin de réduire l’expansion des chenilles.

Lutte contre les chenilles processionnaires – les grands principes

De nombreuses solutions sont à votre disposition pour limiter et détruire les chenilles.

Sujet a lire : Comment faire des économies d'énergie en hiver?

La lutte mécanique

Elle a pour objet de détruire les nids. La pulvérisation d’eau savonneuse sur les nids, le brûlage, le décrochage ou l’aspiration des nids figurent dans la liste. Si vous tentez l’aspiration, il est nécessaire d’emballer les nids dans des sacs étanches puis les détruire par incinération. Si vous voulez limiter le développement des chenilles de processionnaires du pin, testez le collier à interception ou éco-piège. Cette méthode  consiste à installer un dispositif autour du tronc afin d’empêcher les insectes de descendre de l’arbre. Pour optimiser le résultat, il est conseillé d’installer le piège avant janvier.

La lutte biologique

La lutte biologique consiste à favoriser la présence de prédateurs là où il y a des nids de chenilles processionnaires. Vous pouvez miser sur les abris à chauves souris, les hôtels à insectes, ou encore les nichoirs aux huppes et aux mésanges. Ce procédé doit être effectué en début d’automne.

La lutte microbiologique

Elle a pour objet d’appliquer par pulvérisation une préparation microbiologique sur le feuillage des arbres. Ce produit doit contenir la bactérie Bacillus thuriengiensis. C’est efficace, mais peut toucher d’autres espèces, à part les chenilles processionnaires. La lutte microbiologique doit se faire au mois de mai.

Le piège à phéromone

C’est une méthode de surveillance qui a pour objet d’attirer les papillons mâles dans le secteur pendant le période de vol. Le piège à phéromone permet de réduire les accouplements et de limiter les pontes potentielles. La pose de ce piège doit se faire avant le mois de juin.

Lutter contre les chenilles processionnaires – les précautions

Il est préférable d’associer ces différentes actions pour avoir un résultat optimal. L’intervention d’une équipe d’expert est aussi conseillée. Si vous désirez intervenir dans la lutte, portez un équipement de protection adapté. Une combinaison totale, hermétique et en plastique est adaptée. Cette tenue doit être ficelée au niveau des gants et des pieds. Mettez aussi un masque et une capuche. Après chaque intervention, prenez l’habitude de rincer vos vêtements et vos cheveux afin d’éliminer les poils.

Il faut rappeler que les boutons provoquent des fortes démangeaisons. Appliquez une crème pour piqûres comme Novabaume pour apaiser les irritations. En cas de complication, il vaut mieux consulter un médecin. Sachez que le venin des poils de chenille réagit avec la température. Pour soulager les démangeaisons, passez de l’eau chaude sur la zone touchée ou refroidissez-la à l’aide de glaçons.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.