Le référencement a comme objectif d’améliorer la visibilité d’un site web. Ceci pour garantir la réussite de votre site. Alors pour arriver à cet objectif, il existe différents procédés. Pour ne pas avoir l’effet contraire de ce qui est voulu, il est nécessaire de faire attention à certains pratiques notamment la suroptimisation.Pour vous aider à ne pas vous aventurer dans ce chemin, voici quelques précisions sur la question.

C’est quoi ?

C’est une méthode de référencement qui se base sur la mauvaise utilisation des procédés. En effet, dans le but de viser la première page de Google, certains sont tentées de faire plus que ce qui est accepté par le moteur de recherche. Ceci va provoquer un problème pour votre site. Ce qui va éliminer la crédibilité du travail vu que le caractère naturel sera mis de côté par une utilisation abusive des procédés. Alors étant donné tout ce que cela va entrainer pour la qualité du contenu du site, une sanction va alors être formulé par le moteur de recherche. De ce fait tous vos efforts qui ont été multipliés seront réduits à néant vu que même après la sanction, le site ne retrouvera pas sa place selon la classification de Google. C’est pourquoi il est nécessaire voir même primordial de bien choisir quel procédé utiliser pour le référencement de son site.  A la première place figure le netlinking et le guest blogging en prenant bien soin de choisir une plateforme de netlinking de qualité. Ce choix tient une place importante pour ne pas faire des échanges avec des sites qui n’ont pas assez de notoriété. En effet ceci ne vous sera d’aucune utilité si votre site partenaire n’a pas une très grande notoriété.  C’est mieux de se tourner vers des sites qui ont déjà une certaine notoriété. Vous pourrez alors profiter de sa notoriété pour cibler un public nouveau.

Ce qu’il faut éviter

Afin de mieux gérer et éviter les risques de sanctions de la part de Google, c’est tout à fait logique de voir les différentes pratiques qui sont bannis du monde de référencement. En faisant une analyse de la question, il sera alors plus facile de s’en défaire pour assurer le succès de son référencement

Le duplicate content ou scraping

Cette première pratique est la plus courante. Il s’agit de la reprise du contenu d’un site vers un autre site. Elle prend ainsi la première place vue son caractère facile. Alors pour éviter de vous faire embarquer par les filets des sanctions des moteurs de recherche, il faut s’assurer de l’authenticité de son texte. Ceci peut se faire avec des outils qui vous permettront de ne pas dépasser un certain taux d’authenticité afin de ne pas alarmer les veilleurs de Google. Prenez le temps de faire une rédaction authentique pour ne pas avoir de soucis dans ce sens

Le keyword stuffing

La deuxième pratique se concentre plutôt sur l’utilisation des mots-clés dans l’article. Dans le souci de garder le caractère naturel d’un texte, il est tout à fait déconseillé de faire un abus sur les mots-clés. Certes il est conseillé de faire une diversification mais en faire trop conduira à une mauvaise qualité du contenu. Ce qui va conduire à des sanctions.

Le content spinning

Le content spinning se base sur l’utilisation d’un texte déjà publié pour produire d’autres textes. Malgré le fait qu’il ne s’agit pas d’une reprise texto par texto, le content spinning sera toujours puni par le moteur de recherche. Ces textes ne vont pas rester longtemps en ligne mais seront éliminés par les filtres de Google.  De ce fait même si vous n’êtes pas encore signalé dans la zone rouge par les logiciels de détéction de plafiat en ligne, vous ne devez pas vous aventurer vers cette pratique.

Quoi dire sur Google Panda ?

Panda, en plus d’être un mignon animal est pour lé référencement un outil gendarme qui veille à la qualité des contenus en ligne. C’est cet outil qui fera la chasse de tout les sites qui font encore l’un ou plusieurs de ces procédés pour le référencement d’un site. Alors pour ne pas être dans son collimateur il faut éviter de faire ces  pratiques qui vous feront paraître suspect. Le mieux c’est d’avoir en tête tous les éléments constituant le contenu parfait pour Google Panda.