Un surendettement peut arriver si rapidement que vous n’avez pas eu le temps de le voir venir. Divorce, perte d’emploi ou encore maladie sont autant d’évènements qui peuvent engendrer des problèmes financiers. Vous accumulez donc les prêts et vous faites face à la difficulté d’honorer vos remboursements. Le rachat de crédit peut être une solution envisageable pour éviter d’engager une procédure de dépôt de dossier de surendettement.

Ce qu’il faut savoir sur le rachat de crédits

Le rachat de crédit peut être envisagé pour éviter le surendettement. Toutefois, il faut savoir qu’il n’a pas le pouvoir d’effacer toutes vos dettes. En effet, le rachat de crédit vous permettra d’étaler le remboursement de vos dettes sur une durée supérieure à ce qui a été prévu initialement. Il faut aussi noter que les divers prêts contractés ne coûteront pas moins chers pour autant. Au contraire, ils seront plus coûteux puisque vous allez les rembourser sur une durée plus longue. Allez plus loin : rachat de crédits et surendettement.

Toutefois, les taux de rachats de crédits sont généralement proposés en baisse. Ce qui vous avantagera dans le remboursement d’un prêt, lequel a été contracté à un taux d’intérêt plus élevé, avec le supplément. En règle générale, cette option est beaucoup plus avantageuse qu’une commission de surendettement et ses nombreux côtés désagréables.

Quel est le principe de rachat de crédits ?

Chaque situation personnelle est différente d’un individu à un autre. Toutefois, le rachat de crédits repose sur un principe général qui reste le même (voir ici). L’organisme de rachat de crédit dresse dans un premier temps un bilan financier des emprunts en cours de l’emprunteur ainsi que de ses revenus réguliers. Après, il lui proposera un plan de rachat des différents prêts regroupés en un seul. Ce regroupement permettra de bénéficier d’une seule échéance de paiement ainsi que d’une assurance unique.