janvier 19, 2018

Envie d’un stage en Espagne : découvrez la législation en vigueur

Si vous souhaitez effectuer votre stage en Espagne, il faut connaître toutes les procédures en vigueur. Ce n’est que de cette manière que vous pourrez vivre une expérience fructueuse. Parmi ces démarches, il y a l’obligation de connaître la législation des stages en Espagne. Afin de vous aider à en savoir davantage à ce sujet, découvrez tous les points essentiels à retenir dans cet article.

La convention de stage : qu’est ce que c’est ?

Pour tout stage à réaliser en Espagne, il est obligatoire de demander auprès de l’université du bénéficiaire une convention de stage. Ce document doit être établi en 3 exemplaires et signés par trois parties qui sont : l’étudiant, l’université française et le lieu de stage en Espagne.

Ce document s’apparentera à un contrat de travail entre l’étudiant et l’entreprise acceptant de lui donner un poste de stagiaire. Cette convention de stage, laquelle respectera le cadre législatif en vigueur, servira alors à protéger l’étudiant français durant son expérience professionnelle en Espagne.

Contrairement à ce qui se passe en France, la législation en Espagne diffère d’une région à une autre et d’une commune à une autre. Des décrets officiels accessibles sur le web peuvent vous éclairer davantage à ce sujet. Il est aussi recommandé de demander conseils auprès de votre département de stage.

En effet, le choix de la législation à suivre peut être conditionné par vos objectifs. Si vous souhaitez par exemple rester plus de 6 mois en Espagne pour réaliser votre stage, une législation espagnole vous sera certainement plus bénéfique. Par contre, si vous signez une convention de stage française pour un stage en Espagne, vous serez mis sous la législation française pendant toute la durée de votre expérience professionnelle.

Comment rédiger une convention de stage ?

Pour rédiger une convention de stage en espagne, il faut impérativement inclure quelques informations. Toutefois, cela peut varier d’une région à une autre ainsi que de vos lieux de stages (entreprise, lieu associatif, lieu de soins, établissement public…).

Mais généralement, une convention de stage doit comporter les conditions et la durée du stage, des tâches affectées ainsi que les intervenants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *