février 18, 2018

Social selling : Les 3 piliers indispensables

Se servir des médias sociaux pour vendre est une pratique très courante de nos jours. Cette technique est appelée le Social selling et elle consiste à utiliser les réseaux sociaux dans le processus de vente. Généralement mise en œuvre sur Facebook, Twitter, LinkedIn, SlideShare et bien d’autres, elle comporte également des techniques d’inbound marketing. Ces dernières permettent de booster les prospects.

Les trois piliers du Social Selling

Les entreprises emploient aujourd’hui des stratégies de plus en plus modernes dans la vente sociale. Mais, lors d’une la formation au Social Selling par WebConversion, on vous le dira, il existe trois étapes phares, très indispensables dans le processus du Social Selling. Les voici :

  • Le Tigger

Premier pilier, il consiste à détecter tous les événements permettant d’obtenir des opportunités de vente sur les réseaux sociaux. En effet, la stratégie revient à envoyer un message suite à une réaction ou un comportement du client, qu’il soit dans sa phase initiale d’achat, d’évaluation ou dans sa phase de décision.

  • L’insight selling

À ce niveau, la capacité commerciale de l’entreprise se focalise sur le client et ses besoins. Deuxième pilier, il consiste à personnaliser l’expérience de la vente au contexte du client. En d’autres termes, c’est emmener le client à venir vers l’entreprise . Cela peut se faire par des informations clés fournies via e-mail ou indirectement par des publications sur un blog ou les réseaux sociaux.

  • Le Referral selling

Le dernier pilier du Social Selling, c’est le Referral selling ou vente par recommandation. Il consiste à se servir de son réseau pour entrer directement en contact avec un acheteur. Ce procédé réside dans la stratégie utilisée pour approcher le client. Vous pouvez par exemple vous appuyer sur votre réseau personnel. En effet, si vous cherchez bien, vous trouverez sur Internet des personnes qui sont en relation directe avec votre acheteur. Il peut s’agir de ses salariés, de son fournisseur ou de son directeur marketing. En termes claires, il s’agit de toucher l’environnement immédiat de votre acheteur.

La vente sociale est très efficace. Mais, il faut savoir se servir des réseaux sociaux pour y parvenir.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *