mai 24, 2018

4 choses à savoir sur la pêche pour les débutants

La pêche, c’est un loisir et cela peut être aussi un sport selon la technique choisie. Comme tout sport, elle a diverses techniques permettant de mieux réussir.

Tout d’abord, il y a plusieurs types de pêche, selon le milieu dans lequel nous pêchons (eau douce, eau de mer, lac, rivière, étang ,mer…) mais aussi selon les préférences, car les types de pêches sont très différents par exemple la pêche au lancer diffère de la pêche à la mouche, qui diffère des autres types de pêche. Vous pouvez aussi préférer la pêche du bord plutôt qu’être immergé.

Le matériel nécessaire

Pêcher demande de se doter d’un équipement adéquat, plus ou moins sophistiqué. Mais pour l’équipement de base de pêche, vous pouvez partir sur :
• Une canne à pêche (à choisir selon le type et la technique de pêche),
• Des plombs, bouchons, mouches… Là encore, selon la technique utilisée,
• Des asticots, ou des vifs,
• Des waders (pour les pêches nécessitant d’aller dans l’eau), ce sont des pantalons à bretelles qui protègent de l’eau toute la jambe, y compris les pieds
• Du matériel de rechange, en cas de perte ou de casse.
Préparer son matériel de pêche consiste à choisir son équipement en fonction du type de pêche et de la technique choisie, toutes ayant leur équipement propre.

Les différents types de pêche

Selon les milieux, le type de pêche change, tout comme les poissons que vous y retrouverez. Chaque poisson a son milieu d’habitation et sa propre technique de chasse, aussi, les types de pêches se basent sur la chasse – ou la vie – du poisson visé, afin d’avoir plus de chances de l’attraper. S’adapter à son milieu, à son alimentation est primordial pour pouvoir l’appréhender au mieux et maximiser vos chances.
La truite, par exemple, est un carnassier de rivières, tandis que le thon – ou la bonite – sont des carnassiers des mers.
Ces deux poissons sont très différents, et il ne faut pas chercher à les pêcher de la même manière. Nous retrouvons donc :
• La pêche en eau douce,
• La pêche en mer,
• La pêche en rivière.
Bien que la pêche en rivière soit légèrement différente de la pêche en eau douce, elle compte néanmoins dans cette catégorie. Les poissons sont, soit des poissons d’eau douce, soit des poissons de mer.
Les techniques de pêche se basent sur la manière de pêcher les poissons selon eux, en étudiant les habitudes de vie et les habitudes alimentaires pour s’y adapter.

Les techniques de pêche

Les techniques de pêche sont les moyens mis en œuvre pour pêcher les poissons. Nous retrouvons, selon le milieu, plusieurs techniques.
Pour la pêche en eau douce :
• La pêche au leurre, destinée aux carnassiers,
• La pêche au coup, destinée aux petits poissons,
• La pêche à la mouche,
• La pêche au toc.
La pêche au coup est particulièrement appréciée par les débutants, elle est simple et agréable, et se pratique sur le rivage. Ce qui n’est pas le cas pour la pêche à la mouche.
Pour la pêche en mer :
• La pêche sous-marine, adaptée aux plongeurs,
La pêche au lancer,
• La pêche à la traîne.
Ces techniques comptent parmi les plus connues, mais il en existe d’autres plus spécifiques.
La pêche no kill est une technique de pêche qui respecte le poisson : dès qu’il est pêché le poisson est soigné et ensuite remis à l’eau.
La pêche en mer est souvent plus complexe que la pêche en eau douce, mais requiert autant de patience. La pêche est un loisir qui est plutôt adapté aux personnes armées de patience selon la technique de pêche !
La pêche peut aussi être l’occasion de partager de bons moments entre amis le week-end, en pleine nature et d’organiser un bivouac ! La pêche en mer est aussi une excellente idée de sortie

Mot clé :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *