octobre 9, 2018

La cigarette électronique, une jeune technologie

Quand on vous parle de cigarette électronique, on ne précise pas forcément ô combien cette technologie est jeune. Il est en effet important de préciser que ce genre d’appareil n’est pas commun à notre vie quotidienne depuis longtemps tout simplement parce que dans sa courte vie, il a déjà beaucoup fait parler de lui. La e cigarette a explosé dans les années 2010, après un départ à succès assez notable aux alentours de 2005. C’est ce genre de technologie complètement nouvelle qui plaît à un grand nombre d’utilisateurs, très vite, et qui finit vite par envahir l’actualité, les foyers, et cela devient un sujet que l’on traite beaucoup, très rapidement. On cherche alors à connaître cet équipement qui fait parler de lui, que beaucoup ont aujourd’hui et qu’ils n’avaient pas la veille. L’inconnu fait peur, surtout lorsque l’on parle de cigarette électronique. Quid de ce gadget?? C’est ce que certains ont vite pensé. Pourquoi vouloir remplacer la vraie cigarette par un système électronique que l’on ne connaît pas vraiment?? Il est alors important de rechercher, savoir ce qu’il se passe vraiment lorsque l’on aspire la fameuse vapeur qui sort d’une cigarette électronique, quels composants se trouvent dans ce matériel, comment et où est-ce fabriqué, qu’est-ce que le e-liquide, toutes ces questions qu’on n’a pas eu le temps de se poser tant le succès de la e cigarette a été bien trop vite exponentiel. Quelles sont les spécificités de la cigarette électronique et surtout, d’où vient-elle, et depuis quand??

La première ébauche, les débuts

L’américain Herbert A. Gilbert fut le premier à conceptualiser la cigarette électronique. C’était en 1963, cet accessoire avait pour objectif de remplacer la cigarette classique, mais cela n’a pas vraiment fonctionné malgré un brevet déposé en 1965. C’est véritablement en 2003 qu’un certain Hon Lik, ingénieur chinois, crée la première cigarette électronique rendue publique. Ces modèles n’étaient pas les plus fiables, le brevet fut déposé en 2005, et il fallut attendre 2010 pour voir apparaître les premiers modèles performants. La fabrication des cigarettes électroniques est principalement chinoise, puis dans une moindre mesure, certains éléments sont d’origine occidentale (Europe et Amérique du Nord). Les e-liquides viennent également en majorité d’Europe et des États-Unis, mais aussi de Chine.

De l’explosion de la cigarette électronique à aujourd’hui

Au début des années 2010, le marché de la cigarette électronique a vraiment explosé. Il fut alors surprenant de constater l’engouement des consommateurs, et l’arrivée d’un grand nombre de commerces. L’offre et la demande sont apparues assez vite et sans vraiment prévenir ! Des e cigarettes dans toutes les mains, des boutiques physiques sont arrivées partout dans les villes, les médias se sont mis à évoquer le sujet du jour au lendemain, en cherchant d’où venait ce phénomène et simplement comprendre de quoi il s’agissait. Actuellement, l’e-cigarette est utilisée massivement et son efficacité sur l’arrêt du tabac n’est plus discutable. Elle permet en effet à la fois de gérer la dépendance à la nicotine, et celle au geste à proprement parler, ce qui crée une certaine dépendance psychologique, qui ne peut pas être traitée en utilisant des patchs ou des gommes nicotiniques par exemple. On estime que le nombre de consommateurs s’élève aujourd’hui à près d’un million en France, et il s’agit très grande majorité d’anciens fumeurs, ou de personnes fumant encore mais désirant stopper le tabac. Néanmoins, certains se sont laissés tenter par la cigarette électronique, sans pour autant avoir expérimenté la cigarette en tant que dépendance réelle. Il s’agit d’une très faible proportion d’utilisateurs, comprise entre 1 et 2% de ceux qui utilisent l’e-cigarette au quotidien, mais le phénomène mérite d’être souligné.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *