décembre 6, 2018

Divorce à l’amiable : combien ça coûte ?

En principe, un mariage est fait pour durer toute la vie. Mais on constate pourtant que les cas de divorce tendent à se multiplier. Des couples qui semblaient heureux au premier abord, en viennent à rompre leur contrat de mariage. Parmi les raisons de la rupture, certains parlent d’incompatibilité d’humeur. Cependant, avant d’envisager une rupture définitive, il est préférable de d’abord faire appel à un thérapeute de couple pour rétablir le dialogue. Mais parfois, la séparation est inévitable. Et dans ce cas, l’une des principales préoccupations des parties sera de savoir : quel sera le coût d’un divorce à l’amiable ?

Le coût de la prestation des avocats

Pour estimer le coût d'un divorce à l'amiable, il faudra prendre en compte les honoraires des avocats. En moyenne, il faudra prévoir 2 000 euros, à raison de 1 000 euros par conjoint. Il est vrai que les tarifs proposés sur le web commencent à partir d’au moins 500 euros pour chaque conjoint. 

Toutefois, ces prix ne comprennent pas les taxes. En outre, de tels tarifs sont indiqués sur la base d’une situation très simple. C'est-à-dire pour le cas d’une séparation où les parties n’ont pas d’enfants, et qu’ils ne disposent pas d’un patrimoine foncier. S’il s’agît d’une tarification horaire, les prix peuvent osciller entre 75 et 450 euros. 

Dans le cas où les conjoints ont un bien immobilier

L’existence d’un bien immobilier va influer sur le coût d’un divorce par consentement mutuel. S’il se trouve que les conjoints sont tous deux propriétaires de la maison, alors il faudra nécessairement recourir aux services d’un cabinet notarial. Celui-ci aura la charge de procéder au partage. Une telle procédure est dénommée état liquidatif.

Dans un tel cas de figure, les honoraires du notaire viendront s’ajouter à ceux des avocats des époux. La détermination du montant à payer à l’officier ministériel se fera normalement en fonction de la valeur du bien immobilier. Mais également suivant un barème national qui est identique pour tous les cabinets notariaux.

Le divorce en ligne, une procédure moins coûteuse

Il est possible de réaliser des économies en faisant le choix d’un divorce en ligne. Si les conjoints s’accordent sur l’ensemble des modalités de la rupture, ils peuvent accélérer la procédure sur le net. Cependant, la prudence reste de mise. Assurez-vous que l’avocat en ligne est effectivement membre du Barreau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *