Comment réussir un premier voyage au Sri Lanka ?

Vous envisagez de partir en voyage vers une destination authentique ? Pourquoi ne pas embarquer pour le Sri Lanka ? En effet, cette petite perle de l’océan Indien offre une multitude de découvertes et d’expériences à vivre. Découvrez donc dans cet article quelques conseils pour bien préparer un premier voyage au Sri Lanka.

La meilleure période pour visiter le Sri Lanka

Avec un climat tropical, deux saisons s’alternent dans cette petite île de l’océan Indien : la saison sèche et la mousson. Puis, il faut savoir que quand les précipitations sont élevées dans une partie de l’île, le beau temps règne dans une autre. La température maximale sur toute l’île est de 35 °C, entre les mois de mars et juin. La période la plus fraîche quant à elle est en général de novembre à janvier. En sus, la température moyenne est de 26 °C avec parfois de la pluie.

De cette manière, si vous souhaitez passer un agréable séjour au Sri Lanka, la saison sèche est à privilégier. Elle s’étend du mois de décembre jusqu’au mois de mars, sur les côtes ouest et sud ainsi que dans les montagnes. Elle se situe de mai à septembre sur la côte est. Outre des conditions climatiques favorables, la basse saison permet de voyager moins cher au Sri Lanka.

 

Quelle tenue adopter pour une escapade au Sri Lanka ?

Les Sri-Lankais sont des peuples très pudiques. De ce fait, les hommes comme les femmes sont recommandés de se couvrir les épaules et jambes. Lors des visites des sites religieux, portez un sarong ou un pantalon. Il convient de mettre des sandales en toutes circonstances. De plus, elles s’enlèvent facilement dans les lieux sacrés. Contre les intempéries, il est préférable d’emporter une veste ou un poncho imperméable, de même qu’une petite laine pour les circuits en montagne.

Le port des maillots de bain est interdit sur certaines plages. Dans la ville de Colombo ainsi que dans d’autres endroits touristiques, les voyageurs trouveront des vêtements à l’occidentale. Cependant, la manière de s’habiller en Occident est parfois choquante pour la plupart des villageois. Or, pour s’intégrer plus rapidement dans un pays étranger, la meilleure solution est de s’habiller correctement.

 

Quelques précautions sanitaires à tenir en compte

Il est vrai que les cas d’infections graves sont rares chez les voyageurs. Toutefois, il est nécessaire de prendre quelques précautions. L’accès aux soins est variable sur l’ensemble du pays. Mais, c’est à Colombo que l’on trouve les équipements de qualité ainsi que les médecins les plus renommés. Puisque le climat du Sri Lanka est favorable à la prolifération des germes, l’une des précautions à prendre est de ne pas boire l’eau du robinet. Le mieux est d’acheter de l’eau en bouteille ou bien boire de l’eau bouillie.

La majorité des médicaments indispensables sont faciles à trouver au Sri Lanka. On y trouve en effet des pharmacies, plus ou moins approvisionnées. Mis à part les traitements préventifs, il est primordial de se protéger contre les piqûres de moustiques au cours des vacances au Sri Lanka. Avant le départ, les voyageurs doivent aussi consulter un médecin pour mettre à jour de leurs vaccins.

 

Découvrir les sites incontournables du Sri Lanka

Pour aller à la découverte de cette île incroyable de l’océan Indien, il n’y a rien de mieux que de prendre le train. C’est d’ailleurs l’un des moyens de transport les plus confortables et les plus sûrs du Sri Lanka. Un voyage en train permet également d’apprécier de superbes paysages. Il existe 3 trajets à ne pas manquer : le circuit qui mène de la ville de Colombo à Kandy, celui de Kandy à Badulla ainsi que la traversée longeant la côte de Colombo qui va en direction de la ville de Galle.

De plus, c’est au centre du pays que les explorateurs trouveront l’une des attractions majeures du Sri Lanka. Il s’agit de Sigirîya, la forteresse du lion qui se situe en haut d’un immense rocher. En outre, il y a le site Polonnâruvâ, déclaré patrimoine mondial de l’UNESCO. Ce site comprend plusieurs anciens palais royaux, des temples énormes et de gigantesques statues de bouddha.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *