Pourquoi acheter dans un programme immobilier neuf ?

Il est vrai qu’acheter un logement en VEFA demande plus de patience que l’achat d’un bien dans l’ancien. Le neuf permet cependant de profiter d’avantages qu’on ne retrouve pas souvent dans les immobiliers anciens. Quelles sont les raisons d’opter pour l’achat d’un bien dans un programme immobilier neuf ?

Les normes de construction

Les bien immobiliers neufs ayant un permis de construire délivrée après de 1er janvier 2013, sont soumis au respect des normes de construction en vigueur dont la RT 2012. Cette réglementation thermique s’intéresse aux matériaux à utiliser pour la construction, à l’isolation, l’eau sanitaire et la ventilation. La prise en compte des spécifications de la RT 2012 limite les pertes thermiques, grâce à une enveloppe isolante efficace, qui permet de bénéficier d’une température interne optimale et de réduire les besoins énergétiques.

A lire également : Pourquoi privilégier un achat dans le neuf ?

A cela s’ajoute l’application des normes acoustiques qui garantissent un isolement aux bruits de tiers. Selon le type de logement et l’environnement du quartier, des travaux adaptés sont effectués pour fournir aux occupants un confort phonique. De plus avec la configuration des nouveaux logements qui doivent être accessible en fauteuil roulant, les personnes à mobilité réduite pourront mener un style de vie plus commode. Si vous désirez acquérir un bien immobilier en Bretagne, il est possible d’acheter une maison + terrain à Vannes.

Les garanties et économies financières

S’il existe une autre raison d’acheter dans un programme immobilier neuf, c’est bien pour sécuriser son acquisition. Avec l’achat d’un bien en VEFA, le logement et ses équipements sont couverts par des garanties qui permettent une réparation des dommages engageant la responsabilité du constructeur. On distingue notamment : la garantie de parfait achèvement, la garantie biennale et la garantie décennale.

Sujet a lire : Comment éviter les pièges de l'investissement en SCPI ?

En outre, si les frais de notaire sont compris entre 7 et 8 % de la valeur de l’acquisition dans l’ancien, pour un logement neuf ces frais varient de 2,5 à 3 %. L’acquéreur bénéficie également d’une TVA réduite de 20 % à 5,5 %, si le bâtiment est situé en zone ANRU ou dans les quartiers prioritaires. De plus, une exonération de la taxe foncière est effectuée sur deux ans dans certaines communes, à compter de la date de réception.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.