Comment choisir son vitrier en cas d’urgence

Une vitre qui se brise et c’est un torrent d’air frais qui déferle dans votre salon ou votre chambre à coucher. Il faut agir rapidement : sachez quels sont les gestes et réflexes à avoir et ceux à éviter (impérativement) !

N’utilisez pas les prospectus !

Chaque jour, vous recevez une demi-tonne de prospectus dans votre courrier. Des artisans s’y présentent comme des experts dans leur domaine. Le plus souvent, un numéro de téléphone est marqué en caractères gras. C’est celui qu’il faut appeler en cas de panique..

Pourtant, la meilleure idée consiste à ne surtout pas appeler ce numéro ! La raison est simple : distribuer des prospectus ne constitue pas une expertise. Ce papier est une publicité, n’en faites surtout pas une référence !

Choisir un artisan au téléphone

Contacter un professionnel de l’urgence vitrier au téléphone peut être une option. En revanche, bannissez séance tenante tous ceux qui vous donneront un devis au téléphone après vous avoir écouté expliquez votre problème pendant cinq minutes. L’urgence ne doit jamais vous faire oublier qu’un devis n’a de valeur légale que s’il est écrit. De plus, un devis écrit peut être lu attentivement.

Demandez toujours d’autres devis chez d’autres artisans. Cela vous permettra de pouvoir faire jouer la concurrence en comparant les prestations proposées et les prix affichés.

Choisissez un artisan à tête reposée

Malgré l’urgence, vérifiez les références de chaque artisan que vous contacterez. A-t-il un site internet mis à jour ? Si oui, c’est déjà un bon point.

Existe-t-il des références permettant de confirmer la compétence de cet artisan ? Dans ce lot, il y a :

  • Les anciens clients qu’il est simple de retrouver sur le site internet et sur les pages sur les réseaux sociaux.
  • Les organisations professionnelles regroupant les artisans d’une filière. Le témoignage fourni est déjà plus digne d’intérêt et plus fiable, car aucune organisation professionnelle n’acceptera de compromettre ses 200 adhérents dans toute la France pour faire de la publicité à un piètre artisan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *