Que font les magasins pour protéger leurs employés de la COVID-19 ?

Les magasins et leurs employés sont rapidement devenus des prestataires de services essentiels lors de la pandémie COVID-19. Comme beaucoup d’autres entreprises, les détaillants en alimentation ont dû élaborer de nouvelles directives et de nouveaux protocoles de protection contre les virus à la volée, tout en s’adaptant à l’évolution rapide des directives nationales, étatiques et locales. Aujourd’hui, beaucoup se retrouvent sur la ligne de feu juridique ou médiatique pour ne pas avoir fait assez pour protéger les travailleurs dès le départ.

Voici les principales mesures que les employeurs du commerce de détail peuvent prendre pour aider les travailleurs essentiels à se sentir et à rester en sécurité au travail, ainsi que pour se protéger contre les éventuelles répercussions juridiques.

Identifier les expositions et les risques spécifiques à l’entreprise et aux employés

Ceux-ci peuvent être légèrement différents, mais comprennent presque toujours le contact avec les collègues, le public et diverses surfaces. Examinez le guide COVID-19 pour déterminer le niveau de risque d’exposition – faible, moyen, élevé ou très élevé. Prenez ses directives au sérieux, étudiez-les et décidez comment les mettre en œuvre.

C’est la Loi qui oblige les employeurs à fournir un lieu de travail exempt de tout danger reconnu susceptible de causer un préjudice à un employé. Il s’ensuit donc que si une entreprise suit strictement les directives de l’État, elle sera presque certainement en conformité avec la loi sur la sécurité au travail.

Vérifiez toutes les restrictions liées à la COVID-19 de la ville

Cela est particulièrement important aujourd’hui, alors que de nombreux maires de villes fournissent des directives et des calendriers de réouverture différents. Il est essentiel d’assurer le respect de la législation au niveau de l’État et au niveau local. Les employeurs qui opèrent dans divers endroits doivent être conscients que les paramètres de chaque ville varieront probablement et s’adapteront en conséquence.

Décrivez les mesures spécifiques à mettre en œuvre

Celles-ci pourraient inclure l’obligation pour les clients et les employés de porter des masques, la vérification quotidienne de la température et des symptômes de tous les employés, la mise à disposition de désinfectant pour les mains dans les endroits critiques, la limitation de l’entrée à 50 % de la capacité, l’utilisation d’un registre sur deux, l’offre d’une caisse automatique uniquement ou l’installation de barrières en plastique et de protections contre les éternuements. Il y a aussi la possibilité d’offrir une protection en plexiglas Coronavirus.

Être sensible et attentif aux besoins individuels et aux facteurs de risque des employés

Demandez de manière proactive aux employés d’informer leur supérieur s’ils présentent des facteurs de risque spécifiques, comme le fait de faire partie d’une population vulnérable ou de s’occuper d’une personne faisant partie d’une population vulnérable, afin que ces facteurs puissent être traités au cas par cas. Maintenir des politiques souples qui permettent aux employés de rester chez eux et de s’occuper d’un membre de leur famille malade. Une approche unique n’est peut-être pas la meilleure. Il faut plutôt tenir compte des besoins de l’employé, des fonctions essentielles de l’emploi et faire preuve de créativité pour trouver des solutions de rechange.

Établissez une politique visant à identifier et à isoler les employés potentiellement infectieux

Élaborez des protocoles clairs pour les employés afin de vous assurer qu’ils déclarent leur maladie et qu’ils isolent si nécessaire. Inciter activement les employés malades à rester chez eux. Veiller à ce que les politiques en matière de congé de maladie soient souples et conformes aux directives de santé publique, et à ce que les employés en soient informés. Ne pas exiger de note du prestataire de soins de santé pour valider la maladie, car les cabinets médicaux peuvent ne pas être en mesure de fournir ces documents en temps utile.

Découvrez ensuite, ce qu’il faut savoir sur la micro assurance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *