Le Danemark attire d’importants investissements canadiens dans le cannabis médical

Spécialiste pharmaceutique danois NNE a planté une graine puissante ! Il a créé une équipe qui fournit des conseils stratégiques pour la culture, la production et la distribution de cannabis médical.

NNE produit maintenant le fruit : l’équipe compte 25 projets et est actuellement conseiller sur le plus important investissement de l’Atlas canadien sur le cannabis au Danemark. Le PDG de NNE décrit l’équipe comme une « interruption interne ».

Dans le meme genre : Peut-on avoir un crédit en étant au chômage ?

Alors que les serres contenant des tomates et des champignons se transforment en centres de culture de cannabis dans la campagne danoise, des perturbations se produisent dans la région métropolitaine de Copenhague, où se trouve le spécialiste pharmaceutique NNE.

Partage des connaissances

A découvrir également : Thérapie de la -

Il y a un an, un petit groupe d’employés de NNE se sont réunis pour identifier de nouvelles opportunités d’affaires. Trois mois plus tard, la société a fait un choix stratégique et a mis sur pied une équipe agile de cannabis qui conseille les entreprises dans la phase de développement et d’investissement avant la décision de construire une installation pour la culture, la production et la distribution du cannabis.

Selon Jesper Klove, PDG de NNE, il s’agissait d’une « perturbation interne » : « Notre équipe de cannabis opère avec une nouvelle approche de notre mode opératoire classique. Avec cette nouvelle équipe, NNE conseille du début à la fin :

« Nous identifions la base d’affaires du client et participons à des réunions avec les investisseurs en tant que consultants. Si une entreprise décide d’investir dans un projet de cannabis, nous pouvons contribuer à la création de l’entreprise. »

L’équipe du cannabis NNE possède déjà de l’expérience dans plus de 25 projets de cannabis médical et elle a beaucoup de succès en ce qui concerne le partage des connaissances du Canada vers l’Europe et vice versa.

Christian Carlsen, directeur commercial, a déclaré : « Au lieu de nous concentrer sur les services d’ingénierie hautement spécialisés de NNE et sur nos 70 ans de savoir-faire pharmaceutique, nous offrons des conseils sur la création d’entreprises. Nous fournissons des études de faisabilité, des prévisions et des conseils sur les emplacements. »

Un exemple actuel est l’investissement d’Atlas dans la région de Funen, au Danemark, où le NNE a consulté dès les premières phases du projet, y compris le choix de l’emplacement géographique de l’Atlas. À l’heure actuelle, la NNE poursuit ses activités de conseil, et l’investissement devrait débouter sur des centaines de nouveaux emplois.

Avantages concurrents

Lorsque des entreprises internationales choisissent le Danemark comme fer de lance des investissements sur le marché européen, ce n’est pas un hasard. Selon Invest in Denmark, à Toronto, la structure réglementaire et un secteur pharmaceutique solide sont des facteurs clés.

Michael Prytz, gestionnaire d’investissement chez Invest in Denmark, qui fait partie du ministère des Relations ca présente plusieurs avantages structurels concurrentiels. Un cadre législatif unique et clair pour le cannabis médical, les bas prix de l’énergie, une main-d’œuvre compétente et un grand savoir-faire dans l’industrie pharmaceutique. »

Le potentiel du marché européen est énorme. Atlas a grandi sur le marché canadien avec environ 35 millions de citoyens. Dans l’Union européenne, le marché dépasse un peu plus de 510 millions de DKK (soit environ 68,28 millions d’euros), ce qui est nettement supérieur au marché américain.

Exigences légales et de sécurité des patients élevées

Le marché du cannabis médical est caractérisé par les petites entreprises et les grandes entreprises canadiennes, qui ont différents types d’investissement. L’équipe NNE Cannabis offre des conseils pour les deux types de cannabis.

Carlsen a déclaré que l’expérience de NNE avec le cadre de réglementation danois et international pour le cannabis médical et les BPF est essentielle pour ses partenaires commerciaux : « Nous établissons des relations avec des entreprises canadiennes principalement en raison de la nécessité d’avoir un consultant crédible lors de réunions avec les investisseurs et les actionnaires ».

« Les participants à ce marché prédisent que les entreprises qui satisfont aux exigences réglementaires strictes mais claires du Danemark satisfont également de 85 à 90 % des exigences européennes possibles. Ainsi, la NNE danoise est un partenaire attrayant pour les entreprises ayant des projets d’expansion en Europe. Nous sommes des consultants de confiance pour plusieurs des principaux acteurs. Nos clients travaillent avec nous au Danemark et à l’étranger », poursuit Carlsen.

L’Asie est aussi intéressante. NNE, qui a un département en Inde, se lance déjà dans un projet de marijuana sur le marché de plus d’un milliard de personnes.

L’année dernière, l’industrie européenne du cannabis a connu une croissance plus importante qu’au cours des six dernières années ensemble. Plus de 500 millions d’euros ont été investis dans ce secteur.

 : Santé Europe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *