juillet 28, 2017

Réalisez des économies d’énergie grâce au calorifugeage de vos installations

Quand on pense « économie d’énergie », la première chose qui nous vient à l’esprit est l’isolation de nos fenêtres. Pourtant, les ouvrants ne sont pas les seuls à devoir faire face aux déperditions thermiques. Les canalisations de nos conduites d’eau chaude et de chauffage représentent également une part importante de l’énergie que nous consommons. Elles nécessitent donc d’être elles aussi bien protégées des éléments extérieurs.

Une problématique environnementale

Depuis la loi de transition énergétique pour la croissance verte, nous prenons progressivement conscience de la nécessité de réduire notre consommation d’énergie. Car les ressources de notre planète en énergies fossiles ne sont pas intarissables et participent au réchauffement climatique. Il est donc grand temps de réduire notre production de gaz à effet de serre, en limitant l’utilisation de ces matières premières. Par ailleurs, selon une étude réalisée en 2007, l’isolation thermique de nos installations serait le moyen le plus économique de diminuer nos rejets de gaz carbonique dans l’atmosphère d’ici 2030.

Qu’est-ce que le calorifugeage ?

Mais alors en quoi le calorifugeage peut-il nous aider à atteindre cet objectif ? Tout simplement, parce que le rôle du calorifugeage est d’isoler thermiquement les canalisations et équipements de chauffe de nos habitations. En y appliquant un matériau isolant (liège, laine de verre, mousses phénoliques, etc.), on limite ainsi les pertes de chaleur liées aux éléments extérieurs. En outre, le calorifugeage évite le gel des canalisation d’eau en hiver et l’apparition de givre en surface.

Avantages économiques du calorifugeage

Procéder au calorifugeage des installations de sa maison ou de son appartement offre de réaliser de sacrées économies financières. Surtout quand on connaît la consommation d’énergie nécessaire au fonctionnement d’un chauffe-eau. Bien l’isoler peut permettre de diviser, presque par deux, sa facture d’électricité ou de gaz en fin de mois. Même chose du côté des conduites d’eau chaude, puisque l’eau qui en sort reste à température plus longtemps. Il est de ce fait utile de la chauffer moins souvent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *