août 7, 2017

Et si votre future formation sur mesure se passait en alternance ?

Les solutions pour contrecarrer les mauvais chiffres du chômage ne sont pas légion, cependant le président Macron a décidé de réaliser une réforme du droit du travail et celle-ci va passer par l’accroissement des mesures mises en oeuvre pour le développement de la formation en alternance.

Choisir un centre de formation en alternance performant

Une des premières choses à considérer va être de trouver le centre dispensant la formation adulte ou formation en alternance recherchée la plus proche de chez soi et cela est tout à fait légitime et a posteriori, prendre en considération la renommée du centre ainsi pour les futurs entrants en formation, une adresse particulièrement recommandable est celle du centre de formation continue pour adultes associés aux GRETA de l’Est francilien sous l’égide de l’académie de Créteil.

Les formations en alternance sont accessibles à tous directement ou après une remise à niveau

Avec plus de 450 parcours de formation, les établissements de formation en alternance de l’académie de Créteil permettent d’accéder à tous les types de postes, quel que soit le niveau du demandeur, car même si ce dernier ne possède pas de compétences particulières ou de diplômes, il pourra sans aucun doute acquérir la théorie et la pratique simultanément en centre et en entreprise.

Que prévoit le gouvernement Macron concernant la formation en alternance ?

Le programme en détail n’a pas encore été clairement défini par l’équipe gouvernementale à ce sujet cependant si l’on doit énumérer les propos d’Emmanuel Macron, celui-ci souhaite effectuer une réforme importante de l’apprentissage, car pour lui, cela apporte davantage de chances aux jeunes de trouver un emploi comparativement à ceux qui empruntent une voie plus classique, car le chômage des jeunes fait partie des priorités. En favorisant la voie de l’alternance à davantage de jeunes, mais aussi aux entreprises, cela va permettre d’accroître le nombre de personnes qualifiées ce qui aura pour résultat un accroissement de la compétitivité française. Le président Macron entend ainsi mettre en avant l’apprentissage concernant les emplois de qualification moyenne même si actuellement il ne faut pas l’oublier cette voie s’adresse également aux formations de niveau supérieur, 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *