Le rachat de crédit renferme plusieurs actions. En effet, le fait de réorganiser ses finances est défini par plusieurs appellations comme : la consolidation, le regroupement et la restructuration de credits. Comme l’indiquent ces termes, c’est l’action donc le substituer plusieurs emprunts en un seul, afin d’allonger la durée de remboursement, et de diminuer ses taux d’intérêts.

Les principes du regroupement de credit

Le rachat de crédit est considéré comme un regroupement de plusieurs prêts pour ne former un seule autre emprunt ayant un taux plus faible et amortissable sur une plus longue période. S’il n’y as qu’un seul prêt à racheter ce n’est pas possible, à moins que ce soit un immobilier et alors c’est appelé de la renégociation ! Ces opérations bancaires sont conçues pour éviter une situation de surendettements, retrouvé du pouvoir d’achat, ou plus simplement pour optimiser ses finances.

Il faut savoir que le rachat de crédit regroupe tous les types de prêts existants qu’ils soient immobiliers, ou à la consommation ou encore des dettes personnelles. Par ailleurs, on distingue aussi plusieurs types de regroupement de crédit: comme le refinancement hypothécaire qui a pour but de consolider des types de prêts – immobilier, credit auto macif, consommation, renouvelable – en un prêt hypothécaire (votre bien immobilier est alors hypothéqué pour garantir le remboursement de vos dettes). On distingue aussi le refinancement des prêts personnels ou à la consommation. Comme l’indique son nom, ce dernier consiste à regrouper tous les emprunts personnels comme celui d’une voiture, ou d’un achat de produit ménagé en un seul à un taux plus intéressant.

Les personnes et les parties intervenantes concernées dans une réorganisation de prêt

Le rachat de crédits concerne tous les professionnels travaillant dans des entreprises existant depuis au moins trois ans et qui recherchent des moyens pour améliorer la gestion de leur budget. Les salariés, les commerçants, les artisans et même les retraités peuvent également bénéficier d’un refinancement de créances. Il en est de même pour les personnes inscrites dans le fichier des incidents de paiement des emprunts aux particuliers ou le FICP dans la banque de France , mais aussi les personnes qui ont déjà eu un refinancement de prêt.

Il est important de noter que les personnes ayant un emploi stable CDI, fonctionnaire ou ayant de bon revenus comme les professions libérales on beaucoup plus de chances de se voir accorder une restructuration. Les personnes, en CDD, intérimaires dans des situations plus précaires, on tout intérêts à faire appel à un co-emprunteur, ou à hypothéquer leur bien immobilier si veulent réussir une tel opération. Il y a de ces faits des sociétés intermédiaires en opération Bancaire qui jouent des rôles importants dans la réalisation des dossiers à monter afin de les proposer favorablement aux banques qui pourront accepter votre demande.

Le regroupement de prêt et les intermédiaires IOB

Les banques sont en relation avec un grand nombre de banques, et on donc dans leurs carcans plusieurs flèches à leurs arcs. Une banque peut refuser votre dossier tandis qu’une autre peut être favorable, le courtier pourra ainsi vous trouver l’établissement qui correspondra le mieux à vos besoins. L’IOB mettra de ce fait également les banques en concurrence pour vous proposer la meilleure solution de rachats de vos créances.

Les infos et le rachat de credit

* Les délais de cette opération financière

Comptez 3 semaines pour réaliser une opération avec uniquement des prets à la consommation, il faudra compter plus d’un mois pour un rachat de credit immobilier (dûaux passages chez le notaire et aux délais de rétractation plus important). Il existe un délai de rétractation de 7 jours, dans le cas d’une vente à distance ce délai est augmenté à 14 jours. Notez également qu’avant de souscrire à cette demandeil est nécessaire de vous assurer d’être dans la capacité de pouvoir ultérieurement rembourser ces emprunts.