Le cannabis médical est-il un modèle d’affaires réglementé ?

Le marché du cannabis médical est un secteur de conformité réglementaire qui comporte de nombreux risques. Ceci, en outre, à partir des éléments de la génétique, le coût de la croissance et les déformations de production, les chaînes d’approvisionnement et d’autres activités opérationnelles communes de l’entreprise sont réglementés. Le secteur du cannabis médical est avant tout un secteur de conformité réglementaire avec de nombreux risques.

La question est de savoir comment ces risques sont-ils mieux gérés ? Il suffit d’examiner les industries similaires dans lesquelles de nombreux ensembles de règles réglementaires sont dérivés, comme les personnes, les processus et la technologie.

A lire également : Rennes séduit de plus en plus de Français

Comprendre ce qu’est C15

Les organismes de réglementation utilisent généralement des précédents en matière de produits pharmaceutiques, de biens de consommation emballés (CPG), d’aliments, de boissons et même de produits naturels pour la législation. Cannabis OneFive est un partenaire technologique de Veeva Systems, Inc.

Avez-vous vu cela : les exigences fondamentales lors du choix d’une nounou pour la garde de vos enfants.

Le C15 apporte les plateformes de réglementation des risques et de conformité de Veeva des mêmes industries que celles utilisées par les organismes de réglementation à des précédents. Les plus grandes sociétés pharmaceutiques (CPG et la plus grande marque à succès au monde) utilisent les mêmes plateformes que C15 pour l’industrie du cannabis.

Conformité réglementaire

Il existe une distinction entre le cannabis médical, le cannabis récréatif et le cannabis médical ou pharmaceutique. La marijuana médicale n’est pas une molécule ou un médicament pharmaceutique, bien que certains médicaments dérivés du cannabis aient reçu une autorisation de mise sur le marché d’une autorité de réglementation compétente, et la plupart du scénario d’exportation de cannabis médical de l’UE s’efforcera d’être « de qualité pharmaceutique ». Cependant, ce ne sera pas en soi un médicament pharmaceutique.

Les risques de non-conformité peuvent inclure : les produits saisis, les rappels de produits, les amendes et autres pénalités, la suspension ou la révocation de licence, une vue d’ensemble réglementaire accrue, ralentissement des approbations de produits et d’exportation, baisse des revenus, perte de réputation, et même un signe potentiel d’une installation non commerciale. Au Canada, CannTrust est un exemple des coûts liés à la mauvaise gestion de tous ces risques.

Comprendre comment le C15 s’intègre dans tout cela

Les solutions C15 pour la production de marijuana médicale et récréative s’inscrivent comme objectif dans un domaine de conformité réglementaire qui s’intègre parfaitement à son produit phare : les systèmes de contrôle documentaire et de gestion de la qualité C15QualityOne.

Chaque entreprise doit disposer d’une plate-forme informatique de qualité, dont QMS est une partie essentielle, mais pas la seule partie. Il n’y a pas de guichet unique pour cette plate-forme de risque informatique, mais avec la sélection d’un ERP intégré dans QMS, l’utilisateur est presque tout à fait pour obtenir l’analgésique nécessaire pour réussir.

Pour mettre en termes simples et stricts, si vous aspirez à l’état l qualité, sauf si vous avez un système de contrôle et de gestion de la qualité entièrement déployé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *