Le Mexique est une destination à ne pas omettre au cours des périples sur le continent américain. Il est connu pour ses plages paradisiaques, ses impressionnantes villes coloniales, sa culture indienne épatante ainsi que l’hospitalité de son peuple. En outre, ce pays regorge d’endroits fascinants qu’il faut visiter à tout prix. Par exemple, durant un périple dans cette contrée, les bourlingueurs seront invités à explorer la Basse-Californie. Cette région s’étire sur plus de 1 000 km de long et possède une largeur comprise entre 50 et 250 km. Hormis cela, cette adresse comporte de nombreux points d’intérêt touristiques, dont le parc de la Sierra San Pedro Mártir. Celui-ci est perché à plus de 3 000 m au-dessus du niveau de la mer. Il a un climat froid et enneigé et est idéal pour passer des moments d’évasions au beau milieu d’un décor splendide. Par ailleurs, ceux qui désirent faire étape dans une ville pittoresque, lors de leur passage en Basse-Californie, se rendront à San Ignacio. Cette bourgade est située au cœur d’une oasis d’orangers, de figuiers et de palmiers dattiers. Elle fut fondée par des moines jésuites à la fin du XVIIIe siècle. À part cela, ce lieu est le point de départ pour partir à la découverte des peintures rupestres qui se trouvent dans les Cueva del Ratón (des grottes). Les amoureux de la faune maritime, de leur côté, pourront admirer les baleines dans la laguna San Ignacio.

Le Chiapas, une destination idéale pour s’évader

Le Chiapas est à ne pas rater lors des périples sur le territoire mexicain. Il est connu pour ses multiples atouts, qui sauront inciter les globe-trotters à voyager au Mexique, dont ses festivités, ses traditions, sa gastronomie d’une richesse étonnante et son artisanat. Hormis cela, il possède des lieux épatants comme le canyon du Sumidero. Ce dernier est situé entre Tuxtla et San Cristóbal. Il fait partie d’un site Ramsar et d’un parc national créé en l’an 1980. Cette merveille naturelle s’est formée il y a environ 40 millions d’années. Cette faille géologique est traversée par le fleuve Grijalva. Le meilleur moyen de transport pour visiter cet endroit est le bateau à moteur. Ce mode de locomotion permettra aux bourlingueurs de profiter au mieux du spectacle offert par cette attraction. Cependant, les personnes souhaitant bénéficier d’une vue à couper le souffle auront la possibilité d’admirer le canyon sur l’un des miradors tels qu’El Tepehuaje et La Atalaya. Les passionnés d’histoire, de passage dans la région de Chiapas, quant à eux, feront une halte à Palenque. Cette cité maya se trouve à proximité du fleuve Usumacinta. Sa taille est assez modeste, inférieure à celles de Tikal et Copán. Cette ancienne localité se démarque surtout grâce à son patrimoine sculptural et architectural. Mis à part cela, elle abrite l’impressionnante sépulture du roi Pacal.

À la découverte de la côte du Pacifique

Il serait dommage de ne pas se rendre à la côte du Pacifique au cours des périples au Mexique. Cette région s’étire sur une frange de plus de 1700 km composée de montagnes, de vallées et de plages. Elle possède quelques adresses qui valent le détour, dont l’État de Colima. Celui-ci est bordé par l’océan Pacifique. Il compte quelques attractions à ne pas manquer telles que la Campana. La visite de cette dernière permettra aux globe-trotters d’entrevoir le passé de Colima. Hormis cela, les routards pourront également faire une halte à Jalisco durant leur escale dans cette région. Cet État se distingue grâce à son ambiance festive, culturelle et artistique. En outre, il abrite quelques monuments impressionnants comme le théâtre Degollado et l’institut culturel de Cabañas qui sont inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO.